Medienmitteilungen

Viele Tierheime und auch die Strassentiere benötigen dringend Hilfe

In diesem Bereich können Sie sich mit Medientexten und Bildmaterial für Ihr Printmedium bedienen. Wir bitten Sie, diese Bilder nur im Zusammenhang mit den betreffenden Pressemitteilungen oder Tierschutzeinsätzen zu verwenden!
Verlage können die Arbeit der Susy Utzinger Stiftung für Tierschutz unterstützen, indem sie Füllerinserate kostenlos publizieren. Eine Auswahl haben wir für Sie auf dieser Seite zusammengestellt. Weitere Bilder oder Bilddaten stellen wir Ihnen auf Anfrage gerne zur Verfügung.

Kontakt für Medien und Bildmaterial
Lisa Volkart
Susy Utzinger Stiftung für Tierschutz
Weisslingerstrasse 1
8483 Kollbrunn
Tel. 052 202 69 69
Fax 052 203 26 80
aufklaerung@susyutzinger.ch

zurück

Les lapins vivants ne sont pas des cadeaux de Pâques!

Beaucoup d'enfants souhaitent un lapin à Pâques. Le désir d'un jouet câlin vivant est souvent si grand qu'il est comblé par les parents ou d'autres membres de la famille. Mais malheureusement le présent vivant de Pâques se termine souvent solitaire dans une cage beaucoup trop petite ou déjà après peu de temps dans l'abri ou dans le zoo comme nourriture pour les serpents.

Si vous offrez un lapin en cadeau, le destinataire est accablé par beaucoup de travail et de dépenses financières : La construction d'une enceinte extérieure appropriée avec une zone de couchage isolée est essentielle pour un logement adapté à l'espèce. "De plus, les lapins doivent être gardés au moins deux par deux ", recommande Susy Utzinger, militante pour le bien-être des animaux. Les lapins vivants ne sont pas des peluches ! Il n'est pas dans la nature du lapin de se poser sur le bras d'un être humain et d'être caressé calmement. Il est donc tout à fait possible que le"doudou" laisse des traces douloureuses sur le corps de l'enfant caressant.

La fin des anciens cadeaux de Pâques est souvent triste : beaucoup de lapins végètent seuls dans leurs cages après leur première joie. Susy Utzinger : "Certains d'entre eux sont donnés sans discernement, finissent dans un refuge pour animaux ou dans un zoo comme nourriture de serpent ou sont autrement "éliminés".

Ainsi, l'argument prétendument bon de rapprocher les enfants de la relation avec les animaux et de l'exercice de la responsabilité devient une très mauvaise leçon : que l'on peut " enlever " un animal dès qu'on perd de l'intérêt, et qu'on n'a pas à assumer de responsabilité envers les êtres vivants.

Sur la page "Gardez les lapins à droite" de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des sciences vétérinaires, vous trouverez les bases de l'élevage de lapins respectueux des animaux : https://www.blv.admin.ch/…/heim-und-wildtier…/kaninchen.html

Pressekontakt:

Susy Utzinger Stiftung für Tierschutz

Lisa Volkart
Weisslingerstrasse 1
8483 Kollbrunn
Tel. 052 / 202 69 69

E-Mail: aufklaerung@susyutzinger.ch
Homepage: www.susyutzinger.ch

 

nach oben